Portrait de femme au pastel sec

Dans un premier temps, il faut faire une esquisse du sujet.

Je commence par l'oeil de gauche, je pose le blanc extérieur , puis la pupille et enfin le blanc de droite.

J'applique les première couches de pastel pour le dessous de l'oeil puis la paupière mobile et enfin le sourcil. Le haut de la joue puis le front. Afin de situer mon dessin, je délimite le contours du visage avec le foulard que porte le sujet. Puis je progresse en posant les couleurs entre les 2 yeux. Je procède de la même façon pour le 2 ème oeil.

Je pose les pomettes, foncées sur les bords à la limite du foulard puis claires sur les endroits les plus rebondis, afin de donner du relief. Je dessine l'arrête du nez et les ailes, sans oublier "le rond "du nez.

   

Pour la bouche ,je pose du dégradé en commencant par la lèvre supérieure. Le haut de la lèvre est plus claire et se termine par du noir. Je dessine les dents.

Afin d'éviter une pub pour dentifrice, je les dessine comme je les vois et non pas comme je les imagine. C'est à dire qu'elles ne sont pas blanches puisqu'il y a l'ombre portée et le reflet des lèvres. J'utilise donc un mélange de gris, bordeaux, marron et jaune. C'est le travail des commissures de lèvres qui va donner le sourire, il est donc important de bien le positionner et de le travail par petites touches de marron foncé et d'un peu de noir.

A ce stade du dessin, je laisse de côté le visage pour dessiner le foulard. Mélange de bleu soutenu, de violet, de noir et gris pour les parties les plus foncées et mauve, gris et bleu myosotis pour les plus claires.

   

Je finis la partie foncée du voile. Puis je reviens sur le visage. J'ai modifié les couleurs trop jaunes qui donnaient un côté maladif,accentué les foncés pour les ombres, puis j'ai posé en petits traits et points le gloss des lèvres. Et voilà.

femme au voile violet  

Petite astuce: Pour donner le côté brillant du voile (la photo ne le fait pas autant ressortir que sur l'original) , j'ai posé par application en pressant légèrement mon pastel blanc et rose sur sa longueur. C'est à dire que je n'ai pas travaillé en tenant mon bâtonnet entre mes doigts, comme un stylo, mais complètement à plat. De ce fait seules quelques particules se sont posées sur le dessin.