articles de presse

 

article presse laure-anne

artcile-l-echo.jpg

 

 

img417.jpg

 

 

J'ai écris un article dans le magazine du Géant des Beaux Arts, je vous invite à le lire.

Je suis assez fière de moi, mais bon soyez indulgent car je ne suis ni chroniqueuse, ni journaliste.

Si vous voulez le retrouver en intégralité et dans un mise en page correcte voici l'adresse sinon je l'ai copié en dessous.

http://www.geant-beaux-arts.fr/Laureanne-Barbier-une-passion-pour-le-pastel-sec--15496.html

 

Laure Anne Barbier : une passion pour le pastel sec
Date : 08/2010 - Artistes

Je voudrai vous faire découvrir ma passion pour le pastel sec.

Cette matière, beaucoup moins connue que les matières prestigieuses comme l'acrylique ou l'huile, est pourtant une matière qui permet de réaliser toutes ses envies, ses folies. Elle se travaille aux doigts et permet de créer un lien très fort avec ses réalisations. Les rendus sont lumineux et très intenses.

Le pastel sec se présente sous la forme de bâtons qui ressemblent à de la craie. Il est utilisé à la renaissance en France et en Italie.

- portrait d'Isabelle d'Este par Léonard de Vinci
- les portraits réalisés par Jean Clouet

Mais le pastel a toujours existé. On le retrouve sur les parois des grottes préhistoriques.

Jean Christophe Gresse Hohnadel

Les bâtonnets de pastels sont composés :
- de pigments animaux (cochenille), végétaux (indigo), minéraux (ocre), organiques (charbon) ou synthétiques
- de la craie ou du plâtre, pour donner sa texture du pastel
- d'un liant (gomme arabique). La dureté du pastel est proportionnelle à la quantité de liant.

Du règne de Louis XIV à Louis XVI, beaucoup d'artistes choisissent le pastel.

Charles Le Brun (1619-1690) l'utilise pour ses croquis préparatoires du portrait de Louis XIV.

Robert Nanteuil (1623-1678), portraitiste de la cour de Louis XIV, donne à ses portraits très expressifs, une touche de fantaisie comme pour le portrait de Madame de Sévigné (Musée Carnavalet). Cet art tombe en désuétude au siècle suivant. Début XIXe siècle, les impressionnistes et les symbolistes l'utilisent.

On peut noter qu'il existe actuellement des pastellistes contemporains très talentueux comme : Claude Carvin, Marcel Gagnon ou encore Carine Debien.

Pour ma part, je ne prétends pas en être arrivée à un tel degré de maîtrise des techniques du pastel. C'est pourquoi, j'ai créé un site, décrivant ma progression pas à pas, sur lequel chacun peut se retrouver. .

Certains diront que l'on ne peut pas faire de la minutie avec ce type de matériel, je ne suis pas d'accord. On peut tout réaliser avec, même le plus petit détail. Que ce soient les yeux, les poils d'un animal, la délicatesse d'un pétale de fleur tout peut être réalisé, à condition d'être patient et de ne pas vouloir bruler les étapes dans la réalisation de son sujet.

Tous les sites que j'ai pu consulter jusqu'à présent publient les oeuvres des artistes, mais aucun ne décrit son parcours. Car avant la maîtrise et la réalisation d'une oeuvre on a tous un parcours personnel. Je vous fais part du mien dans le site dont l'adresse et mentionnée ci-dessous.

Laure Anne